• Suite Partie 1-(2)

    Jour 8 à Jour 12 :
     
    J'ai décidé de résumer ces jours en une seule partie parce que, et bien, pas grand-chose ne s'est passé ces jours-là. Zayn refuse toujours de me parler et je n'ai pas à le lui reprocher. Niall et Liam font de leur mieux pour essayer de me parler, mais je suis devenu distant. Je n'ai parlé à personne depuis, sauf à toi bien sûr. Mais tu n'étais pas vraiment là et c'est ce qui a commencé à les inquiéter.
     
    Jour 13 :
     
    J'aurais dû te dire dans les autres parties que le neuvième jour, nous avions fini d'arranger tes funérailles. Quatre jours plus tard et me voilà, enveloppé dans un habit noir au-dessus d'un trou profond dans le sol, où tu seras contraint de rester pour l'éternité.
     
    Ce n'était pas à cercueil ouvert. Nous savions tous combien tu détestais que les gens te regardent quand tu n'étais pas dans une situation convenable. Tout le monde a convenu que c'était probablement le mieux et pour être honnête, je ne voulais pas regarder ton visage en sachant que tes yeux ne connaîtraient plus jamais de battement de cils et que je ne serais plus jamais en mesure de regarder dans tes prunelles vertes.
     
    J'ai pleuré à nouveau ce jour-là. Mince, je pleure tous les jours depuis le jour où tu nous as quitté. Mais ce jour-là était bien pire. Quand ils t'ont placé à l'intérieur du trou, j'ai presque couru pour les arrêter et il a fallu Liam, Zayn, et Niall pour me retenir. J'étais effondré sur mes genoux en criant et en pleurant. Je n'étais pas en mesure de rester fort à ton enterrement et je suis tellement désolé.
     
    Tu dois être déçu de moi. Je sais que tu m'as toujours imaginé comme quelqu'un de fort. Mais c'est seulement quand je suis avec toi. Maintenant que tu es parti, je ne sais pas quoi faire de moi.
     
    C'était un long supplice et j'ai embrassé chaque membre de ta famille, en m'excusant et en murmurant des paroles incohérentes à travers mes pleurs incessants. Gemma et Anne m'ont serré le plus longtemps, on sanglotait chacun sur les épaules de l'autre. J'ai ensuite repoussé Gemma et je l'ai dévisagé un long moment. Je lui ai dit que vous deux vous vous ressembliez tellement. Elle est si belle Harry et je te promets de prendre soin d'elle.
     
    Je promets de prendre soin de ta mère aussi. Elle a toujours été comme une seconde mère pour moi de toute façon. Quand je l'ai prise dans mes bras, elle m'a chuchoté quelque chose à l'oreille que je n'oublierai jamais, et j'espère vraiment qu'elle ne me mentait pas. «  Il t'aimait, tu sais. » chuchota-t-elle. Elle s'est ensuite reculée avec un petit sourire sur son visage. Elle s'est éloignée avant que je n'aie pu lui répondre, me laissant sans voix, avant de m'effondrer à nouveau en sanglots. Liam a dû me soutenir jusqu'à la voiture mais j'ai résisté. Je ne voulais pas te quitter.
     
    Jour 14 :
     
    Je voudrais juste dire que je n'étais pas prêt à aller à la thérapie. Mais les garçons ont insisté pour que j'y aille. J'y suis allé, mais je n'aimais pas ça. La thérapeute m'a forcé pour obtenir des informations, en me demandant comment je me sentais et quelles étaient mes pensées. Je n'aimais pas l'invasion de la vie privée. Mes pensées étaient destinés à rester cachées, et pas à se retrouver ici.
     
    Mais maintenant me voilà, t'écrivant. J'ai l'impression que je peux te sentir parfois tu sais. C'est comme si tu me regardais. Au lieu d'être quelque chose effrayant, comme j'ai imaginé qu'il serait, c'est effectivement très réconfortant.
     
    Jour 15 :
     
    Et maintenant je suis ici. Aujourd'hui, je me sens... vide. Mais je suppose que c'est juste ce que l'on ressent quand on vient de perdre la personne que l'on aime, non ? Sarah a relu mon journal la nuit dernière, est-ce que je t'ai dit que ma thérapeute s'appelle Sarah ? Eh bien, voilà c'est fait. Elle semblait déçue de moi, mais je ne m'en préoccupais pas. Elle m'a dit d'arrêter d'écrire comme je le fais, sous forme d'un texte par jour, mais je lui ai dit que ça m'aidais, en quelque sorte. Je ressens comme si tu étais ici avec moi, lisant tout ce que je note sur cette page.
     
    Revenons-en à aujourd'hui. Je n'ai pas fait grand-chose pour être honnête. Niall est venu, et nous avons regardé quelques films pour tenter de revenir au bon vieux temps. Liam m'a appelé juste pour vérifier. Mais toujours pas de mot de Zayn cependant et je commence à m'inquiéter que notre amitié ne puisse jamais redevenir comme avant.
     
    Jour 16 :
     
    Les gens disent que One Direction est terminé et ça me déchire vraiment au fond de moi. Cela ne fait qu'un peu plus de deux semaines et déjà les gens commencent à parler. Les garçons et moi essayons de nous remettre au travail, mais c'est juste beaucoup trop tôt. On ne pense pas que l'on pourra remonter sur scène ou revenir en studio en ce moment, sachant que l'on a perdu un membre du groupe et qu'il ne reviendra pas.
     
    Ce n'est pas comme si nous avions nié les rumeurs. En fait, on ne se considère même plus nous-même comme les One Direction. Avec seulement quatre d'entre nous, on est juste Louis Tomlinson, Niall Horan, Liam Payne, et Zayn Malik. C'est toi qui as trouvé le nom du groupe, donc ça me paraît plus juste de ne plus nous appeler One Direction.
     
    Je sais que tu voudrais que l'on aille de l'avant et que l'on continu notre carrière en tant que groupe. Mais c'est tellement dur. Pourquoi tu ne peux tout simplement pas revenir ?
     
    Jour 17 à Jour 20 :
     
    Je suis désolé j'ai oublié d'écrire ces derniers jours. Pour être honnête, je n'ai même pas quitté mon lit. Je suis tellement fatigué. Je suppose que tu peux le comprendre puisque tu es endormi pour l'éternité maintenant. Est-ce que ce que je viens d'écrire était méchant ? Je ne sais pas. Je ne sais pas ce qui se passe après la mort, mais certains disent que c'est juste un monde noir qui t'entoure. Mon dieu, j'espère que tu n'es pas assis dans le noir Harry, tu mérites de chanter avec les anges.
     
    Je parie que ça doit être quelque chose de très joli à écouter et que vos voix s'accorderaient parfaitement, parce que j'ai toujours pensé que tu avais une voix comme celle des anges. Peut-être que tu pourrais être mon ange gardien et me chanter quelque chose pour m'endormir parfois, d'accord ?
     
    Quoi qu'il en soit, retour aux jours précédents. Comme je l'ai dit, je suis très fatigué, je n'ai pas quitté mon lit. Tout ce que j'ai pour m'accompagner est mon ordinateur portable, ce qui ne me dérange pas. Il y a beaucoup de choses à faire sur internet. Mais je fais de mon mieux pour éviter les sites de réseaux sociaux. Je ne suis pas encore tout à fait prêt à affronter le monde réel.
     
    Niall est venu me voir très souvent, je pense qu'il est plus inquiet à mon sujet que tous les autres. J'avais l'habitude d'être celui qui sourit toujours, qui éclairait les journées de tout le monde. Mais maintenant que je ne suis plus cette personne, Niall essaie d'être là. Il essaie de me faire sourire, et j'apprécie son effort. Je ne sais juste pas si je serai  capable de sourire à nouveau un jour.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :